Le vieux village de Jouhe, avec ses maisons de pierre ocre, est bâti sur le versant nord-ouest de la colline du Mont-Roland. La commune s’étend jusqu’à la borne centrale du Mont-Roland. L’histoire de Jouhe a depuis très longtemps été liée à celle du Mont-Roland.

Avant l’ère chrétienne, on vouait un culte païen à Jupiter (roi des Dieux, dans la mythologie romaine) dans le village. D’où l’origine du nom Joha. Ensuite, ce village a vu l’installation d’un très grand Prieuré qui s’étendait au-delà de l’actuelle Maison les Cèdres (Maison d’enfance) et sur l’ensemble du lotissement du Prieuré. L’église actuelle du centre du village n’en faisait pas partie.

Le village est traversé par la Vèze, petit ruisseau qui prend naissance au nord-est de la commune. Il reçoit les eaux de la source de Bargon à l’entrée du village et au pied de la colline du Mont-Roland, celles de la Foulotière et plus loin, celles de la Muyre avant d’aller rejoindre les eaux de la Saône via Biarne et Billey. La source de la Muyre a permis de réaliser dans les années 1970 un étang intercommunal de 9 ha réservé à la pêche. (extrait de la page Wikipédia concernant le village de Jouhe)

place de l’église

la source de la Foulotière.

le Mont-Roland vu de la route entre Jouhe et Biarne

le sanctuaire du Mont-Roland